Skip to main content

De bons résultats annuels en dépit de la faiblesse des taux d’intérêt

Communiqué de presse   •   fév 23, 2017 07:30 CET

Image: AXA Winterthur
  • AXA Winterthur a généré, durant l’exercice 2016, un volume d’affaires de 11 milliards de francs, ce qui correspond au niveau de l’année précédente
    (-0,4%).
  • Le bénéfice opérationnel s’est élevé à 829 millions de francs (-7,5%), grâce à un bon résultat actuariel. Le léger recul par rapport à l’année précédente s’explique par la baisse des rendements des réinvestissements dans les placements à revenu fixe ainsi que par la hausse des frais de couverture.
  • Dans l’assurance de dommages, le volume d’affaires a augmenté de 0,6%. Dans les assurances des véhicules automobiles et de l'inventaire du ménage, les nouvelles conclusions nettes ont évolué de 62,7%.
  • Le ratio combiné atteint 86,2% et reste ainsi à un très bon niveau.
  • Dans les affaires de Vie collective, les primes brutes ont augmenté de 2,1% par rapport à l’année précédente. Les nouvelles affaires avec les cotisations d’épargne issues de solutions semi-autonomes, quant à elles, ont connu une très forte croissance, puisqu’elles ont doublé par rapport à l’année précédente (+104,3%).
  • Dans les affaires Vie individuelle, AXA Winterthur a connu un repli tant du volume d’affaires (-17,1%) que des nouvelles affaires (APE -20,4%), en raison du contexte économique difficile. Les primes uniques ont accusé un recul, tandis que les primes annuelles, pour leur part, ont augmenté de 2,3%.
  • La prochaine étape de la stratégie d’entreprise 2020 d’AXA Winterthur sera l’entrée sur le marché de la santé, prévue à l’été 2017.

Antimo Perretta, CEO d’AXA Winterthur, a déclaré:
«AXA Winterthur affiche un bon résultat annuel pour 2016, malgré un environnement concurrentiel et des conditions de marché difficiles. Les nouvelles affaires dans le domaine des véhicules automobiles et de l’inventaire du ménage ainsi que les affaires semi-autonomes dans la Vie collective ont connu une évolution particulièrement réjouissante. Si l’on fait abstraction des affaires de placement des capitaux, notre bénéfice opérationnel reste au même niveau excellent que celui de l’année précédente. La persistance des taux d’intérêt bas et, par conséquent, la baisse des rendements des placements réduisent toutefois notre résultat opérationnel.»

Croissance dans les affaires de particuliers et les affaires d’entreprises de l’assurance de dommages

Dans l’assurance de dommages et l’assurance-accidents, le leader du marché qu’est AXA Winterthur obtient un très bon résultat. Le volume d’affaires s’est accru de 0,6% pour atteindre 3,4 milliards de francs, les affaires de particuliers tout comme les affaires d’entreprises affichant des résultats positifs. Dans l’assurance des véhicules automobiles et l’assurance de l’inventaire du ménage, AXA Winterthur a enregistré 14 619 nouvelles conclusions nettes, dépassant de 62,7% le niveau de l’année précédente. Le ratio combiné atteint 86,2%, en légère augmentation de 0,2 point de pourcentage, et reste ainsi à un très bon niveau.

Fabrizio Petrillo, responsable Assurances Dommages et Accidents chez AXA Winterthur, a ajouté:
«Au vu de l’environnement de marché concurrentiel, je suis très satisfait du résultat. Les nouvelles affaires nettes ont connu une évolution réjouissante tant dans l’assurance des véhicules automobiles que dans l’assurance de l’inventaire du ménage, les clients apprécient la compétence de notre conseil et l’étendue de notre offre. S’agissant du ratio combiné, nous avons bénéficié en 2016 d’un cours favorable des sinistres avec peu de sinistres importants. De plus, notre discipline en matière de coûts a porté ses fruits. Nous restons agiles afin d’être en phase avec notre temps grâce à nos produits et à nos services novateurs. J’en veux pour preuve notre toute récente application sécuritaire Home Protection, ou encore l’application AXA Sure, qui permet en un instant de savoir si un objet est couvert. En outre, notre filiale AXA-ARAG présentera fin mars sur le marché son module de Cyberassurance pour particuliers en tant que nouveau produit autonome appelé à répondre aux besoins croissants des clients.»

Prévoyance professionnelle: les solutions semi-autonomes de plus en plus prisées

Les primes brutes des affaires collectives ont progressé de 2,1% par rapport à 2015, pour s’établir à 6,7 milliards de francs. Les nouvelles affaires classiques (APE) se sont élevées à 230 millions de francs, en hausse de 6,5% par rapport à l’année précédente. Les nouvelles affaires élargies (EAPE), qui englobent également les contributions d’épargne issues des solutions d’assurance semi-autonomes, ont même bondi de 23,7%. Dans les affaires de Vie individuelle, on constate un recul du volume des primes (-17,1%) tout comme des nouvelles affaires (-20,4%), dans un contexte de marché extrêmement difficile. La seule raison en est une baisse des primes uniques; les primes annuelles, quant à elles, ont augmenté de 2,3%.

Thomas Gerber, responsable Vie chez AXA Winterthur, a précisé:
«Dans la prévoyance professionnelle, nos conseillers proposent de plus en plus aux entreprises les avantages des solutions semi-autonomes, ce qui se traduit par une multiplication par deux des nouvelles affaires sur les cotisations d’épargne dans les affaires semi-autonomes. Dans la Vie individuelle, le contexte de taux bas pèse sur les affaires: dans les primes uniques, par exemple, nous adoptons une position résolument conservatrice. Pourtant, nous remarquons que dans la prévoyance individuelle, l’épargne de prévoyance avec couverture des risques gagne en importance: j’en veux pour preuve la hausse de 2,3% des primes annuelles. Un volume de nouvelles affaires de 97 millions de francs représente une forte performance commerciale.»

Les taux bas limitent le rendement des placements

Grâce à un très bon résultat actuariel, le bénéfice opérationnel s’élève à 829 millions de francs pour 2016, alors que la baisse des rendements des réinvestissements dans les placements à revenu fixe et la hausse des frais de couverture ont provoqué un repli (-7,5%) par rapport à l’année précédente. En outre, le bénéfice net (-13,8%) a souffert des fluctuations de valeur temporaires observées sur les dérivés en devise étrangère et les dérivés destinés à couvrir le risque d’intérêt, ainsi que sur les emprunts convertibles.

Développement des écosystèmes Mobilité et Health

Désireuse de conforter sa position de leader, AXA Winterthur investira fortement, cette année encore, dans l’innovation et proposera de nouveaux produits et services dans le cadre des écosystèmes Mobilité et Prévoyance santé. Ainsi, elle entrera cet été sur le marché, en pleine croissance, de la santé et complétera son offre de prévoyance par des produits d’assurance-maladie complémentaire simples et numériques, afin de répondre encore mieux aux besoins de prévoyance de ses clients.

Pour développer ses produits selon les attentes des clients et les lancer sur le marché de manière plus rapide et plus flexible, AXA Winterthur a recours à des méthodes de projet traditionnelles, mais désormais aussi à une méthode de travail agile et interdépartementale. Actuellement, environ 10% des collaborateurs travaillent au sein d’équipes agiles et autonomes.

Chiffres-clés d'AXA Winterthur

Glossaire

Annual premium equivalent (APE) – nouvelles affaires traditionnelles
L’annual premium equivalent constitue la mesure standard du volume de nouvelles affaires en assurance-vie pendant la période sous revue. Il s’obtient en additionnant le total des primes annuelles des nouvelles affaires et 10% des primes uniques. Les cotisations d’épargne souscrites issues des solutions d’assurance semi-autonomes ne sont pas incluses dans ce chiffre-clé.

Nouvelles affaires élargies (EAPE)
L’EAPE est calculé à partir de la mesure standard du volume de nouvelles affaires (APE), plus les cotisations d’épargne souscrites issues des solutions d’assurance semi-autonomes. Ce chiffre-clé reflète la valeur du volume des nouvelles affaires souscrites pendant la période sous revue. Il rend compte de la performance commerciale effective d’AXA Winterthur dans les affaires du 2e pilier.

Ratio combiné
Le ratio combiné est le critère d’appréciation de la rentabilité dans l’assurance Non-vie. Il exprime la relation entre, d’une part, les primes et, d’autre part, la charge des sinistres (taux de sinistres) ainsi que les frais (taux de frais).

Bénéfice opérationnel (underlying earnings)
Le bénéfice opérationnel (underlying earnings) représente le résultat actuariel, y compris le rendement des placements de capitaux, déduction faite des impôts versés.

Bénéfice de l’entreprise (adjusted earnings)
Le bénéfice de l’entreprise (adjusted earnings) correspond au bénéfice opérationnel (underlying earnings), y compris les bénéfices réalisés sur les placements de capitaux en tenant compte des dépréciations et des amortissements, déduction faite des impôts versés.

Bénéfice net (net income)
Le bénéfice net (net income) est un chiffre-clé qui correspond au solde annuel du compte de pertes et profits pour la période en cours. Il représente la somme des adjusted earnings, du gain résultant des fluctuations du marché, des effets de change et des amortissements sur les actifs incorporels, déduction faite des impôts versés.

A propos d’AXA Winterthur

Quelque 2 millions de clients font confiance à AXA Winterthur. Ils comptent sur son expérience et son expertise en matière de conseil dans les domaines de l'assurance de personnes, de choses, de la responsabilité civile, de l'assurance-vie ainsi que de la prévoyance professionnelle. L'assureur n° 1 en suisse est une société dynamique à la vision ambitieuse: créer un monde de libertés pour ses clients en leur offrant davantage que la sécurité financière et leur permettre ainsi de vivre en toute sérénité, par des processus simples, disponibles en ligne, et des produits et services innovants dans les aspects importants de la vie, tels que la mobilité, le logement ou l'entrepreneuriat. A cet effet, quelque 4000 collaborateurs et 2500 collègues des 276 agences et agences générales s'engagent quotidiennement. AXA Winterthur appartient au Groupe AXA et a réalisé en 2016 un volume d'affaires de 11 milliards CHF.

Pièces jointes

Document PDF