Epson Belgique

Le système PaperLab d’Epson débarque en Europe

Communiqué de presse   •   nov 14, 2016 09:00 CET

Epson révolutionne le recyclage au bureau avec PaperLab, système de transformation du papier usagé en papier recyclé de bureau imprimable via un procédé à sec

Epson, leader et innovateur à l’échelle internationale sur le marché de la technologie, présentera pour la première fois le PaperLab en Europe l’année prochaine. Le PaperLab est le premier1 système de fabrication de papier pour bureau au monde capable de produire du nouveau papier à partir de papier usagé broyé en toute sécurité*2 avec une consommation d’eau minimale*3.

Le concept du PaperLab sera présenté pour la première fois en Europe au CeBIT (Hanovre, du 20 au 24 mars) dans le cadre d’une importante démonstration de la toute dernière technologie Epson innovante, haute précision, économique et compacte conçue pour le lieu de travail. M. Minoru Usui, Président mondial d’Epson, participera au CeBIT où il présentera le PaperLab et dévoilera la toute dernière gamme de technologies innovantes Epson dédiées au lieu de travail.

M. Minoru Usui, Président d’Epson, a commenté, « Avec le lancement du PaperLab, Epson s’engage à développer une technologie économique véritablement innovante conçue dans le but de transformer le lieu de travail les comportements et les pratiques. Le PaperLab permet de recycler le papier utilisé au bureau à l’aide d’un procédé à sec, créant ainsi un « éco-système » de bureau qui réduit les émissions de CO2 , augmente les économies en matière de collecte, d’élimination et de logistique ; garantit un recyclage sécurisé des documents confidentiels et économise l’eau qui est utilisée en importants volumes dans les processus de recyclage traditionnels ».

Le PaperLab sera bientôt disponible à la vente au Japon. Les entreprises seront en mesure d’utiliser le PaperLab pour produire des feuilles de papier de différentes tailles, épaisseurs et types, du papier de bureau et cartes de visite au papier de couleur et parfumé. Aucun calendrier de lancement pour les autres régions n’a encore été déterminé à ce jour.

« Dans le cadre de sa course au développement durable, Epson a mis en avant son programme Vision environnementale 2050, ciblant une réduction des émissions de CO2 de 90 % durant tout le cycle de vie de ses produits et services d’ici 2050 », a poursuivi M. Usui. « En parallèle, Epson déploie un nombre d’initiatives en accord avec sa Vision d’entreprise Epson 25, contribuant à mettre en œuvre un axe stratégique à long terme sur le développement durable, avec quatre domaines de priorité couvrant les produits, la production, la communauté environnementale et les nouvelles perspectives. Dans le cadre de cette transition d’une « société commerciale » à une « entreprise au sein de la société », l’objectif d’Epson consiste à fournir aux clients des technologies efficaces, compactes, et de haute précision ».

Epson a déjà progressé à grands pas en réduisant l’impact environnemental grâce à ses produits et processus de fabrication. Selon ses performances de l’exercice 2015 en matière de développement durable, l’entreprise peut se réjouir d’avoir obtenu, jusqu’à présent, une réduction de 43 % des émissions de CO2 ; une réduction de 33 % des déchets ainsi qu’une réduction de 55 % de la consommation d’eau.

Caractéristiques du PaperLab

1.Processus de recyclage au bureau

Habituellement, le circuit de recyclage du papier est long. Il consiste à transporter le papier usagé du bureau vers une usine de recyclage avant de le réintroduire dans le circuit commercial. Avec PaperLab, Epson cherche à raccourcir ce processus et à localiser un nouveau processus de recyclage sur un seul et unique lieu : le bureau.

2.Destruction sécurisée de documents confidentiels

Jusqu’à présent, les entreprises devaient s’adresser à des sous-traitants pour détruire leurs documents confidentiels ou devaient elles-mêmes les passer à la déchiqueteuse. Avec le nouveau système PaperLab, les entreprises seront en mesure de détruire en toute sécurité et sur place les documents plutôt que de les confier à un sous-traitant. Le PaperLab transforme les documents en fibres de papier, garantissant ainsi que les informations qui y figurent sont intégralement détruites.

3.Production ultra-rapide de différents types de papier

Après l’avoir alimenté de papier usagé et appuyé sur le bouton Démarrer, il faut environ 3 minutes au PaperLab pour produire les premières feuilles de papier. Le système peut sortir environ 14 feuilles au format A4 par minute, soit 6 720 feuilles sur une journée de 8 heures.

Les utilisateurs peuvent produire différents types de papier afin de répondre à des besoins divers : papier de bureau aux formats A4 et A3, différentes épaisseurs de papier (plus rigide pour les cartes de visite), choix de la couleur et même parfum.

4.Performance environnementale

Le PaperLab fabrique du papier sans consommer d’eau. Généralement, il faut environ une tasse d’eau pour fabriquer une simple feuille au format A4. L’eau étant une ressource mondiale précieuse, Epson a décidé d’utiliser un procédé à sec pour son système PaperLab.

De plus, le recyclage du papier sur site, au bureau, diminue et simplifie les étapes du recyclage. Avec PaperLab, les utilisateurs achètent moins de papier et réduisent leurs émissions de CO2 liées au transport.

Technologie du PaperLab

Epson ne cesse de développer des technologies compactes, de haute précision et économes en énergie, ensuite intégrées dans ses différents produits et systèmes qui offrent une précision et une performance exceptionnelles. Fort de ce savoir-faire dans le domaine de la consommation, du bureau, commercial et industriel, Epson a su développer une expertise unique dans les encres et les supports. Ainsi, le géant japonais peut produire des systèmes durables, fiables et d'une grande stabilité de fonctionnement.

Epson va encore plus loin et a développé une technologie à partir de fibres sèches : la Dry Fiber Technology, qui ne nécessite aucun apport d’eau. C’est précisément ce nouvel ensemble de technologies qu’Epson a appliqué au PaperLab.

La Dry Fiber Technology comprend trois technologies différentes : le défibrage, le liage et le compactage.

Défibrage

Ce mécanisme permet de transformer le papier usagé en longues fibres aussi fines que celles du coton. C’est grâce à ce procédé que les documents confidentiels sont immédiatement et entièrement détruits. Le PaperLab n’utilisant pas d’eau, le système est dépourvu de circuit et de pièces de plomberie. Compact, il est facile à installer dans un réduit ou une pièce attenante aux bureaux.

Liage

Il est possible d’ajouter une variété de liants à la matière, décomposée en fibres, afin d’accroître la résistance du liage et la blancheur du papier. De plus, on peut également ajouter une couleur ou un parfum, rendre le matériau ininflammable ou lui associer d’autres propriétés pour répondre à une utilisation précise.

Compactage

Les utilisateurs peuvent produire des feuilles aux formats A4 et A3 pour le papier de bureau, ou encore du papier pour confectionner des cartes de visite grâce à la technologie de compactage qui permet de contrôler la densité, l’épaisseur et la taille du papier.

Epson poursuit un objectif : aider ses clients à améliorer leur efficacité opérationnelle en leur permettant de disposer d’imprimantes Jet d’Encre Professionnel à faible consommation électrique, à vitesse d’impression élevée et avec un faible coût par page. En proposant le PaperLab pour convertir le papier usagé en papier recyclé, Epson espère que tous les bureaux qui utiliseront ce système envisageront autrement leur consommation de papier.

  • Cliquez ici pour regarder la vidéo sur le concept du produit.

*1 Il s’agit du premier système au monde de fabrication de papier à utiliser un procédé à sec.

*2 Le système peut utiliser la copie papier ordinaire aux formats A3 et A4 comme matière première.

*3 Une petite quantité d’eau est utilisée afin de conserver un certain niveau d’humidité à l’intérieur du système.

À propos d’Epson

Epson est une multinationale du secteur technologique qui s’engage à apporter des solutions innovantes et à dépasser les attentes des clients en matière d’impression, de communication visuelle, de qualité de vie et de fabrication. La gamme des produits Epson s’étend des imprimantes jet d’encre, des systèmes d’impression et des projecteurs 3LCD aux robots industriels, aux lunettes multimédia connectées et aux systèmes de détection. Elle s’appuie sur des technologies originales compactes, peu consommatrices d’énergie et de haute précision.

Conduit par sa maison-mère Seiko Epson Corporation basée au Japon, le groupe Epson emploie près de 73.000 salariés dans son réseau mondial de 91 entités. Il est fier de sa contribution envers la vie locale sur ses sites d’implantation et de ses efforts continus pour réduire l’impact sur l’environnement.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site :http://global.epson.com/

À propos d’Epson Europe

Epson Europe B.V., dont les bureaux se situent à Amsterdam, est le siège social régional du groupe pour l'Europe, Moyen-Orient, Russie et Afrique. S'appuyant sur une main d'œuvre de 1 700 salariés, Epson Europe a réalisé 1 577 millions d'euros de ventes pour l'exercice fiscal 2015.

http://www.epson.eu

Vision environnementale 2050

http://eco.epson.com