Assima

PRESENTATION DES COMPTES 2011 CONSOLIDES, NON AUDITES

Press release   •   Mar 14, 2012 14:36 GMT

Chiffres 2011 (non audités)

Comme en 2010, Assima a connu une croissance à 2 chiffres en 2011, avec un Chiffre d’Affaires s’élevant à presque 19 millions de GBP (soit environ 23 millions d’euros).  Ceci représente une croissance de plus de 15%.

Cette croissance a été réalisée intégralement sur l’activité consulting, qui bondit de 44% en comparaison de 2010. Par contre l’activité logiciels baisse à la fois en proportion du CA global (40% contre 50%), et en volume d’une année sur l’autre (11%). Cette contre-performance, que ne laissait pas prévoir un premier semestre très dynamique, s’est expliquée par un ralentissement très notable de l’activité sur la France et l’Espagne. En outre, sur les marchés britanniques et américains plusieurs contrats importants ont vu leur conclusion se décaler sur le premier semestre 2012.

Perspectives 2012

Compte tenu du report de contrats susmentionnés (tous sur des projets SAP), les perspectives du 1er semestre 2012 sont favorables et devraient nous permettre de dépasser significativement les chiffres comparables de 2011.

Par ailleurs le début d’année a été riche en évènements notables qui vont impacter positivement notre exercice 2012.

Tout d’abord Datango (notre principal concurrent allemand) a cédé ses actifs logiciels à SAP, dans un deal devant être définitivement entériné d’ici fin mars. Ceci va certainement entrainer la remise en cause du partenariat entre SAP et notre principal concurrent américain, Ancile, et une migration de parc qui devrait nous ouvrir de nombreuses opportunités. 

Ensuite, Assima a signé le 9 février le contrat d’acquisition de l’éditeur américain Kaplan Learning Technologies (acquisition financée sur fonds propres). Kaplan apporte à Assima deux solutions logicielles complémentaires à son offre (en entrée et moyen de gamme), et un parc installé de clients SAP, principalement en Grande-Bretagne et aux USA.

Grace à cette acquisition et aux synergies attendues, le chiffre d’affaires  2012 devrait se situer dans une fourchette de 23-25 millions de pounds (28-30 millions d’euros), dont 50% en logiciel, avec un Ebitda dans une fourchette de 15-20%.

Ces deux opérations de concentration vont réduire le nombre d’acteurs mondiaux indépendants à deux, Assima et Ancile, ce qui fera de 2012 une année vraiment stratégique pour Assima qui fêtera  par ailleurs son dixième anniversaire. 

Prochaine communication : Comptes annuels 2011 audités, le 28 avril 2012.

###

Au Sujet D'Assima

La technologie innovante et les services professionnels spécifiques d’Assima permettent aux entreprises de renforcer la compréhension, la confiance et les compétences des utilisateurs finaux sur les systèmes informatiques.

Les solutions d’Assima donnent la possibilité aux entreprises de produire des clones de leur système informatique qui sont réalistes et faciles à maintenir.

Depuis 2002, Assima développe et livre des logiciels ciblant à accroître le retour sur investissement des projets d’applications stratégiques des entreprises.

La technologie d’Assima est ainsi utilisée pour la formation, la localisation, l'amélioration des performances utilisateur,  la maitrise des applicatifs, l’innovation et la transformation stratégique par les entreprises internationales tels que, par exemple, Stanley, Xerox, Veolia, Schneider Electric, Chartis, SAB Miller, Santander, Serco, TNT.

Assima a été reconnue comme une société innovante et a reçu plusieurs récompenses et brevets délivrés pour sa technologie unique.

De même, Assima a remporté de nombreux prix pour les projets de services professionnels spécifiques, déployés avec des solutions innovantes, pour des projets remarquables livrés dans les délais et respectant les budgets.

Assima opère directement dans 11 pays en Europe et en Amérique du Nord et étend sa portée au Moyen-Orient et Asie à travers ses partenaires stratégiques.

Pour en savoir plus visitez http://www.assima.net/

Notes aux rédacteurs

 

Follow Assima on Twitter @Assima_PLC

 

La présentation et le contenu du communiqué constituent ensemble une oeuvre originale protégée par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle.