Skip to main content

CGSP AMIO - Communauté française - IPPJ - Services d’aide et de protection de la jeunesse.

Communiqué de presse   •   mar 24, 2020 15:00 CET

Cela fait maintenant une dizaine de jours que le confinement est d’usage dans notre pays.

Certains services à la population sont cependant maintenus au niveau de la Communauté française et plus particulièrement les IPPJ et les services d’aide et de protection de la jeunesse.

Au niveau des IPPJ, les jeunes ne sont pas confinés dans leur chambre 24/24h mais bénéficient néanmoins de certaines activités. L’administration promettait de fournir au personnel le matériel de protection indispensable comme le gel hydroalcoolique, masques, gants, thermomètres.

A l’heure actuelle, les masques, matériel essentiel, ne sont pas encore mis à disposition des agents.

Ce matériel indispensable est également réclamé par les assistants sociaux des services d’aide et de protection de la jeunesse chargés de recevoir en urgence les familles en difficulté ; là aussi, rien au niveau de la fourniture de masques.

La CGSP réclame d’urgence le matériel de première ligne nécessaire que la Communauté française à l’obligation de fournir à ses agents qui continuent à exercer leurs missions dans des conditions sanitaires plus que difficiles.


L’IRW CGSP inscrit son action syndicale dans la double volonté d’œuvrer quotidiennement tant à l’amélioration directe des conditions de vie des travailleurs, avec ou sans emploi, qu’à la réalisation de son projet de transformation sociale.

Le syndicalisme est un outil essentiel pour assurer l’émancipation sociale de l’ensemble de la population et plus particulièrement des travailleurs. Pour ce faire, l’organisation syndicale se doit de former ses affiliés et d’informer l’ensemble des travailleurs. Le syndicalisme doit être un outil d’analyse, de revendications et de combat.

Pièces jointes

Document PDF

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Commentaire

By submitting the comment you agree that your personal data will be processed according to Mynewsdesk's Privacy Policy.