Skip to main content

STOP aux réformes « à la hussarde » des Provinces et des hôpitaux publics wallons

Communiqué de presse   •   fév 14, 2019 08:33 CET

En cette presque fin de législature, la ministre Valérie De Bue, s'empresse de faire voter deux projets de décrets ayant un impact non négligeable sur le personnel d'institutions publiques wallonnes.

Le premier texte, traite de la personnalité juridique des futurs réseaux hospitaliers en région wallonne.

Malgré les critiques émises par les organisations syndicales sur le texte et malgré l'accord conclu suite à sa rencontre avec elles, le gouvernement wallon ne rectifie que peu le projet de décret visant à doter (dans presque tous les cas de figure) la personnalité juridique d'ASBL aux réseaux hospitaliers qui verront peut-être le jour en Wallonie.

Le texte rend ainsi presque irréalisable, ou alors à la marge, la possibilité d'existence de réseaux publics sur le territoire wallon. C'est qui constitue à nos yeux le premier pas vers le démantèlement  total des hôpitaux publics.

Le second texte, concerne le transfert de compétences des Provinces vers la Région.

En voulant transférer à une partie des compétences provinciales, le gouvernement wallon s'empresse d'ouvrir (avant l'heure) sur les institutions provinciales. il est  intolérable à cette époque, certains préfèrent donner la priorité au débat institutionnel, alors  que bon nombre de citoyens sont dans la rue pour crier leurs besoins réels.

Nous  ne voulons pas que la polémique sur l'avenir des provinces s'invite à la table des débats préélectoraux. Ceci plongerait une fois de plus (de trop) le personnel des provinces dans l'incertitude professionnelle.

Le front commun syndical des travailleurs des hôpitaux publics et des provinces s'insurge contre ces projets de réforme pris à la" va-vite" en fin de législature.

Nous manifesterons notre mécontentement ce jeudi 14 février au salon des mandataires au WEX (Marche en Famenne). Car nous sommes en colère et plus que jamais déterminés à dénoncer et lutter contre les manœuvres visant, à terme, à la privatisation des établissements publics de soins et démantèlement des provinces en Wallonie.

Le syndicalisme est un outil essentiel pour assurer l’émancipation sociale de l’ensemble de la population et plus particulièrement des travailleurs. Pour ce faire, l’organisation syndicale se doit de former ses affiliés et d’informer l’ensemble des travailleurs. Le syndicalisme doit être un outil d’analyse, de revendications et de combat.

L’IRW CGSP inscrit son action syndicale dans la double volonté d’œuvrer quotidiennement tant à l’amélioration directe des conditions de vie des travailleurs, avec ou sans emploi, qu’à la réalisation de son projet de transformation sociale.

Pièces jointes

Document PDF

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Commentaire

By submitting the comment you agree that your personal data will be processed according to Mynewsdesk's Privacy Policy.