Skip to main content

Dyson annonce des profits record en 2017

Communiqué de presse   •   mar 06, 2018 11:23 CET

Dyson Headquarter Malmesbury

La croissance technologique et l’expansion fulgurante en Asie valent à Dyson un bénéfice record. Le chiffre d’affaires mondial a grimpé en 2017, par rapport à 2016, de 40% à 3,5 milliards de livres (environ CHF 4,5 milliards). Le bénéfice a augmenté de 27% à 801 millions de livres (environ CHF 1’041 millions).

Le chiffre d’affaires a progressé de 40% pour atteindre 3,5 milliards de livres sterling. Les bénéfices (BAIIA - EBITDA) ont progressé de 27% pour atteindre 801 millions de livres sterling. L’investissement en R&D atteint 8 millions de livres sterling par semaine en 2018.

Croissance 2014 2015 2016 2017 % de Variation
(16-17)
Chiffre d’affaires (milliards de livres sterling) 1,3 1,7 2,5 3,5 40%
Profit (BAIIA - EBITDA)
(millions de livres sterling)
367 448 631 801 27%

73% de la croissance de Dyson provient de l’Asie, tandis que l’Europe continentale et les Amériques ont progressé pour atteindre respectivement 21% et 19%.

Le programme d’investissement à long terme de 2,5 milliards de livres sterling dans la technologie se poursuit. Dyson emploie désormais 4’450 ingénieurs et scientifiques, dont la moitié est basée au Royaume-Uni.

Dyson a produit son 100 millionième appareil en 2017 et le volume de fabrication total a atteint le chiffre record de 80’000 appareils par jour.

La croissance des recettes provenant des ventes directes a doublé par rapport à l’année précédente, reflétant le succès des 19 Dyson Demos, dont 9 ont ouvert en 2017.

«De manière plutôt inhabituelle pour une entreprise de cette taille, Dyson est gérée par des ingénieurs et notre technologie est au cœur de tout ce que nous fabriquons. Cela signifie que nous avons adopté une approche assez différente: nous nous concentrons de manière inflexible sur la performance de nos produits. Pour garder une longueur d’avance, nous nous réinventons et repoussons nos limites constamment; pas seulement dans notre relation avec les utilisateurs Dyson, mais également sur la manière dont nous développons et fabriquons notre propre technologie.

Les asiatiques font preuve d’un extraordinaire enthousiasme pour la technologie qui fonctionne. Bien que notre centre de gravité ait basculé vers ce continent, nos aspirateurs sans fil, nos purificateurs et nos sèche-cheveux ont été accueillis avec enthousiasme dans le monde entier.» James Dyson, Fondateur

Une Recherche & Développement internationale
Dyson développe de nouvelles technologies ambitieuses, notamment des systèmes électriques, des moteurs, des systèmes de vision, de filtration, de la robotique et de l’IA. Cela consiste à réunir cette association puissante dans des appareils nouveaux et existants, en mettant l’accent sur l’expertise globale en des endroits clés:

Singapour: Un engagement de 330 millions de livres sterling dans le développement des infrastructures de Singapour a été annoncé en 2017. Le CEO de Dyson, Jim Rowan, y est installé et le nouveau Centre Technologique Dyson de Singapour s’appuie sur des ingénieurs locaux hautement qualifiés et regroupe le matériel, les logiciels et l’expertise en termes de développement de pointe.

Chine: Ouvert en 2017, au cœur de la communauté créative de Ba Hao Qiao du District de Huangpu, le Centre Technologique Dyson voit ses équipes techniques se concentrer sur la recherche de nouvelles technologies pour les consommateurs chinois et leurs foyers, en particulier sur la technologie connectée.

Royaume-Uni: Au Royaume-Uni, les effectifs ont été multiplié par 2,5 au cours des cinq dernières années pour atteindre 4’600 collaborateurs. En 2017, Dyson a révélé travailler sur un projet de véhicule électrique sur son campus de Malmesbury, et ce, depuis trois ans. En 2018, l’équipe automobile, comptant aujourd’hui 400 personnes, va déménager dans un nouveau bâtiment ultramoderne sur le terrain d’aviation d’Hullavington, un campus de 210 hectares qui sera le second campus de Recherche et Développement de Dyson en Grande-Bretagne. Dyson cherche actuellement à pourvoir 300 postes dans le domaine de l’automobile au Royaume-Uni.

Batteries
Dyson continue d’augmenter ses investissements dans ses divers programmes de recherche autour des batteries. Le nombre d’ingénieurs et de scientifiques travaillant sur la technologie des semi-conducteurs a doublé au cours des douze derniers mois et englobe désormais les États-Unis, le Japon, le Royaume-Uni et Singapour. Au cours des trois dernières années, les investissements ont sensiblement augmenté car les ingénieurs cherchent des réponses aux questions fondamentales qui freinent les technologies de stockage d’énergie actuelles et industrialisent les solutions pour les futurs appareils Dyson.

Dyson Institute of Engineering and Technology
Dyson a investi 31 milliards de livres sterling pour contribuer à surmonter la pénurie d’ingénieurs au Royaume-Uni. Le Dyson Institute of Engineering and Technology a ouvert ses portes sur le Campus Dyson de Malmesbury en septembre 2017 et a admis 33 ingénieurs pour sa première promotion. 28% des admis en 2017 étaient des femmes, soit près du double de la moyenne nationale qui est de 15%.

Une vente directe en pleine croissance
Les utilisateurs sont de plus en plus exigeants quant aux expériences proposées par les marques. Neuf Dyson Demos ont ouvert en 2017, portant ainsi leur total à 19, dont les sites emblématiques d’Oxford Street à Londres, de la Cinquième Avenue à New York et de Union Square à San Francisco. Les experts Dyson y expliquent la technologie Dyson en détail et permettent aux visiteurs de prendre en main les appareils pour les tester dans les meilleures conditions.

La croissance du chiffre d’affaires de la Division Professionnelle se poursuit
En 2017 la Division Professionnelle Dyson a connu une croissance de 25% en termes de volume de ventes. Précédemment axée sur les sèche-mains Dyson Airblade™, la Division Professionnelle vend désormais des appareils de pointe aux entreprises, tels que des luminaires à LED, des purificateurs, des aspirateurs et des sèche-cheveux.

Pièces jointes

Document Word