Skip to main content

Le Dyson V11 : Dyson présente son nouvel aspirateur sans fil le plus puissant et intelligent

Communiqué de presse   •   mar 27, 2019 08:44 CET

Aspirateur sans fil Dyson V11

Dyson dévoile aujourd’hui une gamme de technologies qui allie le hardware au software permettant à l’utilisateur de contrôler et de personnaliser son environnement. Parmi ceux-ci figurait le nouvel aspirateur sans fil Dyson V11, résultat de plus d’une décennie de développement dans le domaine des aspirateurs sans fil et des moteurs numériques Dyson. Au total, 315 ingénieurs ont participé au projet et 32 500 pièces ont été prototypées.

Trois microprocesseurs chacun intégré dans la brosse High Torque, dans le moteur numérique Dyson V11 ainsi que dans la batterie du Dyson V11 mesurent les performances 8 000 fois par seconde et apportent un niveau d’intelligence sans précédent au nettoyage. Ces avancées permettent d’adapter automatiquement l’aspiration au type de sol et permettent à l’utilisateur de voir l’autonomie restante en temps réel.

« Nous développons des aspirateurs depuis 25 ans. L’évolution ne s’arrête jamais. Avec l’aspirateur sans fil Dyson V11, notre objectif n’était pas seulement d’améliorer les performances mais d’ajouter de l’intelligence pour véritablement aider les utilisateurs à faire le ménage, » explique James Dyson

Brosse High Torque avec un système de détection de la charge
Le système de détection de la charge, propre à la brosse High Torque, détecte intelligemment la résistance à la brosse jusqu’à 360 fois par seconde et informe automatiquement les microprocesseurs du moteur et de la batterie pour modifier la puissance d’aspiration lorsque l’utilisateur passe d’un tapis à un sol dur. Ceci permet de nettoyer en profondeur les tapis et d’optimiser l’autonomie lors de l’aspiration sur sols durs.1

La brosse High Torque est la brosse la plus puissante jamais conçue chez Dyson. Elle possède des poils en nylon rigides qui pénètrent en profondeur dans le tapis pour enlever la saleté incrustée ainsi que des filaments antistatiques en fibres de carbone qui retirent la poussière des sols durs et des fentes. Un moteur numérique intégré fait tourner la brosse jusqu’à 60 fois par seconde.

Les ingénieurs Dyson ont également pensé à un moyen de s’assurer que la brosse High Torque adhèreparfaitement au sol en y ajoutant un soufflet d’adhérence en polyuréthane élastique.

Ecran LCD pour un affichage en temps réel
L’écran intégré affiche les performances instantanées et comprend le mode de puissance sélectionné (Eco, Auto ou Boost) ainsi que l’autonomie restante afin de permettre à l’utilisateur d’optimiser son nettoyage.

L’écran rappelle également à l’utilisateur quand nettoyer les filtres pour une performance optimale et l’informe des blocages éventuels et de la façon d’y remédier. Grâce aux capteurs magnétiques intégrés à l’assemblage du filtre, l’écran peut également indiquer quand le filtre n’est pas installé correctement.

Jusqu’à 60 minutes de nettoyage en continu avec la plus puissante batterie Dyson[1]
La plus puissante batterie Dyson à 7 cellules à haute capacité de charge dispose de cathodes nickel cobalt-aluminium qui contribuent à fournir davantage de puissance d’aspiration.

Le système de surveillance et la batterie de l’aspirateur Dyson V11 travaillent ensemble pour mesurer l’autonomie restante. Le système mesure la charge des cellules et utilise un algorithme qui « apprend » comment l’appareil de l’utilisateur travaille dans la durée pour calculer l’autonomie restante. Le temps affiché prend en compte le mode de nettoyage (Eco, Auto ou Boost), l’accessoire utilisé et le type de sol.

20 % de capacité d’aspiration en plus par rapport à l’aspirateur Dyson Cyclone V10 Absolute[2]
Les ingénieurs Dyson ont analysé chaque détail du moteur numérique Dyson précédent, le V10. Dans le nouveau moteur numérique Dyson, le V11, dont la vitesse de rotation atteint 125 000 tours/minute, un diffuseur triple est utilisé. Les deux premiers redressent le flux d’air et réduisent la turbulence, ce qui améliore l’aspiration, alors que le troisième diffuseur réduit encore le bruit et améliore les performances sonores.

Les lames de la turbine – la pièce qui permet de déplacer l’air – ont été redessinées. Plus longues et plus minces, elles permettent d’accroitre le contact avec l’air sans pour autant augmenter la masse de la turbine. Ceci réduit la pression de l’air sur les lames par unité de surface, ce qui réduit la déperdition d’air et augmente l’efficacité du déplacement d’air.

Le profil des lames de turbines a également été revu, chaque lame étant en forme de « S » pour correspondre à la forme de l’enveloppe où est placée la turbine. Ceci autorise un dégagement d’une fraction de millimètre entre l’extrémité des lames et l’enveloppe, ce qui réduit la déperdition d’air et augmente l’efficacité.

On trouve des matériaux issus de l’industrie aérospatiale dans le moteur, dont un boitier en composé phénolique utilisé dans les satellites pour conférer un rapport résistance/poids élevé. L’arbre du moteur, en céramique, est traité à 1 600 °C pour le rendre 3 fois plus rigide que l’acier, mais moitié moins dense. Les champs magnétiques qui font tourner le moteur sont générés par 880 couches d’acier laminé fines comme du papier, la turbine du moteur étant faite de polyétheréthercétone et de matériau composite en fibres de carbone que l’on trouve dans des pistons de haute intensité.

Un capteur de pression dans le moteur numérique Dyson V11 retransmet les informations au microprocesseur. Ceci permet de signaler à l’écran un blocage quand une perte de pression subite indique un blocage. Et si une perte de pression plus progressive est détectée, cela indique que le filtre doit être lavé.

Un système de filtration de point capable de capturer 99 ,97% des particules aussi petites que 0,3 microns [3]
Le système de filtration totalement scellé de l'aspirateur Dyson V11 retient 99,97% des particules d’une dimension aussi réduite que 0,3 microns7 et rejette un air plus propre.

14 cyclones génèrent des forces de plus de 79 000 g pour séparer les particules microscopiques – comme le pollen et les bactéries – de l’air été de les propulser dans le collecteur à poussière.

  • Les trois modes de nettoyage de l’aspirateur Dyson V11 ont été pensés pour différentes types de besoins – l’utilisateur a la puissance souhaitée, qu’importe la surface qu’il nettoie
  • Le mode Auto analyse, s’adapte, et nettoie en profondeur. C’est le compromis idéal de puissance et d’autonomie de fonctionnement, et il s’adapte intelligemment aux différents types de sol[4].
  • Le mode Boost est fait pour un nettoyage intensif de la saleté incrusté, offrant jusqu’à 5 minutes de l’aspiration la plus puissante.[5]
  • Le mode Eco offre jusqu’à 60 minutes d’autonomie[6], pour des nettoyages prolongés sur tous les types de sols.
  • Un panier jusqu’à 40 % plus grand[7] fait qu’on s’interrompt moins souvent, et le dispositif « viser et tirer » rend le vidage et simple et hygiénique.
  • La brosse High Torque s’adapte automatiquement aux différents types de sol lorsque l’appareil est en mode Auto. La brosse à rouleau doux est conçue pour les sols durs. Elle aspire en même temps la poussière fine et les gros débris.
  • La mini turbo-brosse permet d’enlever davantage de poussières incrustée dans les espaces restreints, tels que les escaliers ou la voiture et permet de nettoyer efficacement les tissus d’ameublement.
  • La liberté du sans-fil et la possibilité de passer du mode aspirateur balai au mode aspirateur main en un clic permet de nettoyer partout dans la maison et dans la voiture.

La batterie de l’aspirateur sans fil Dyson V11 et le système de surveillance travaillent ensemble pour mesurer l’autonomie restante. Cette information est disponible sur l’écran LCD de l’appareil. Le système mesure l’autonomie restante grâce à un algorithme qui « apprend » comment l’appareil travaille dans la durée. Ce même algorithme s’affine au fil des utilisations tandis que l’autonomie elle,demeure inchangée.

Il est important de charger pleinement l’appareil avant sa première utilisation et après chaque session de nettoyage. Cela permet d’améliorer la justesse de l’algorithme. La batterie est conçue pour rester en charge en permanence, permettant ainsi à l’aspirateur d’être complètement chargé pour sa prochaine utilisation. Une fois que la batterie est pleinement chargée, l’appareil n’utilisera plus d’électricité.

L’autonomie peut varier selon le mode de nettoyage utilisé et le type de surface nettoyée. Par exemple, un tapis à poils longs va nécessiter davantage de puissance qu’un tapis à poils courts. Les utilisateurs peuvent contribuer à préserver la durée de vie de leur batterie en sélectionnant le mode le plus adapté à leurs besoins et à n’utiliser le mode Boost que pour les sessions de nettoyage intensives.

Disponibilité

L’aspirateur sans fil Dyson V11 est disponible à partir 649 francs suisses (EIE) sur Dyson.ch. Garantie de 2 ans sur le matériel et les réparations.

[1]Valable en mode Eco sur les sols durs. Pour plus d'informations, se référer au site Dyson.ch

[2]Puissance d’aspiration testée conformément à la norme EN 60312-1, clause 5.8 et 5.9, au niveau de l’arrive d’air dans l’appareil, collecteur plein et en mode Boost

[3] Testé conformément à la norme EN60312-1 5.11, en mode Boost

[4]Technologie de détection dynamique de la charge uniquement disponible en mode Auto avec utilisation de la brosse High Torque

[5]Aspiration testée conformément à la norme EN 60312-1, clause 5.8, testé en mode Boost

[6]Valable en mode Eco sur les sols durs. Pour plus d'informations, se référer au site Dyson.ch

[7]Comparé à l’aspirateur Dyson V8

À propos de Dyson

  • Dyson est une société de technologie mondiale avec des activités d’ingénierie et de tests en Malaisie, à Singapour, aux Philippines et en GB. Dyson emploie globalement plus de 12’000 personnes dont 6’000 ingénieurs et scientifiques – avec une proportion croissante en Asie du Sud-est où sont également implantées des activités opérationnelles et de production.
  • Dyson met en œuvre des plans ambitieux pour développer de nouvelles technologies avec des équipes mondiales se consacrant au développement de cellules de batteries à l’état solide, de moteurs électriques ultra-rapides, de systèmes de vision, de technologies de machine learning et d’IA.
  • Le campus Dyson de 67 acres de Malmesbury, Wiltshire, abrite l’Institut Dyson d’ingénierie et de technologie, qui a ouvert en septembre 2017. Dyson investit 31 millions de £ (40,9 millions de francs suisses) dans l’enseignement supérieur en Grande-Bretagne pour contribuer à pallier la pénurie d’ingénieurs au Royaume-Uni. Le programme diplômant de 4 ans, sans frais de scolarité, couvre les bases de l’ingénierie durant les années un et deux. Il comporte un enseignement en électronique et en génie mécanique durant les années trois et quatre – le tout avec un emploi rémunéré au sein de l’équipe de recherche et développement de Dyson, en travaillant sur de vrais produits, avec des ingénieurs et des scientifiques de premier plan.
  • En septembre 2017, Dyson a révélé qu’il travaillait sur un véhicule électrique à batteries depuis trois ans. Il annonçait qu’il investirait 2 milliards de £ (2,6 milliards de francs suisses) dans le développement du VEB pour un lancement en 2021. Le projet s’appuie sur les compétences de Dyson dans le domaine des batteries à l’état solide, des moteurs, des systèmes de vision, de la robotique, de la CVC (HVAC) et de l’aérodynamique.

Pièces jointes

Document Word