Skip to main content

Pour résoudre la fracture numérique en Europe, SABER plaide pour une meilleure articulation entre stratégie globale et action locale

Communiqué de presse   •   sep 30, 2014 16:24 CEST

Pour permettre à 6 millions de foyers répartis à travers toute l’Europe de bénéficier d’une connexion Internet à haut débit, l’initiative SABER (Satellite Broadband for European Regions) prône la mise en place de systèmes de bons achats pour une meilleure adoption de l’Internet par satellite. Les principes directeurs de ces programmes de bons d’achat seraient déterminés au niveau central par l’Union Européenne tandis que leur mise en œuvre serait effectuée au niveau des collectivités locales.

Bruxelles, Belgique. 30 septembre 2014

L’initiative SABER lance aujourd’hui un appel aux membres de l’Union Européenne et aux autorités publiques locales pour instaurer un système de bons d’achat pour l’Internet par satellite donnant aux collectivités locales un rôle privilégié. Ce système permet une meilleure adoption de l’Internet par satellite, contribuant ainsi à réduire la fracture numérique au sein des régions européennes les plus rurales. La dernière parution du Tableau de bord de l’Agenda Numérique de la Commission européenne a établi à plus de 6 millions le nombre de foyers ne disposant pas d’une connexion Internet fixe à haut débit, alors même que l’Internet par satellite est disponible dans l’ensemble des pays de l’Union européenne. Ce système de bons d’achat présente de nombreux avantages pour l’utilisateur final : la prise en charge des frais d’acquisition et/ou d’installation des équipements nécessaires à la réception de l’Internet par satellite serait assurée par les autorités publiques locales, s’appuyant pour cela sur les fonds européens disponibles.

Cet appel a été lancé lors d’un colloque qui se tenait ce jour à Bruxelles. Intitulée « Le haut débit dans les régions européennes : perspectives et enjeux de son déploiement à travers l’intégration de la composante satellitaire », cette conférence venait clôturer un cycle de deux ans autour de l’initiative SABER soutenue par l’Union européenne. Le projet SABER a réuni des représentants de 21 autorités régionales, des experts du monde du satellite et des personnalités de premier ordre venues analyser et débattre ensemble des manières les plus efficaces à mettre en œuvre pour favoriser l’adoption du haut débit dans les régions rurales.

Placé sous le haut patronage de la Présidence italienne du Conseil de l’UE, l’événement a rassemblé des représentants de très haut niveau tels que Mercedes Bresso, Députée européenne et Présidente de la Région Piémont, Michel Lebrun, Président du Comité des régions, Michel de Rosen, Président-directeur général d’Eutelsat et Président de l’Association européenne des opérateurs de satellites (ESOA), Eric Béranger, Directeur des Programmes Space Systems, Airbus Defence and Space (anciennement Astrium) et Gerson Souto, Directeur du développement chez SES.

Davide Zappalà, Président du CSI-Piemonte, a déclaré : « L’une des fiertés de ce projet est d’avoir réussi en très peu de temps à montrer que l’Internet par satellite constitue une solution crédible pour résoudre dès à présent la fracture numérique. SABER a également été un lieu d’échanges sur les bonnes pratiques à mettre en œuvre par les collectivités locales pour répondre aux besoins des usagers. C’est un signe encourageant s’inscrivant dans le cadre d’autres déploiements à venir. »

S’exprimant au nom de l’ensemble des opérateurs de satellites, Michel de Rosen, Président de l’ESOA, a ajouté : « L’Internet par satellite est désormais une solution compétitive et performante mais son adoption par les foyers de l’Union européenne est ralentie par deux obstacles. Contrairement à ce qui s’est passé aux Etats-Unis et en Australie, la stratégie de l’Union européenne ne permet pas de stimuler ni l’adhésion à la technologie satellitaire, ni son adoption. Cette technologie souffre encore d’un déficit de notoriété que l’Union européenne n’a pas réussi à combler.  En second lieu, il existe un éparpillement des responsabilités dans la gestion des fonds publics dédiés à cet usage entre l’Union européenne, les Etats-membres et les régions. »

La conférence a débouché sur un certain nombre de conclusions, notamment sur la nécessité d’élaborer un programme de bons d’achat à l’échelle européenne ou nationale, qui serait décliné dans sa mise en œuvre, sa gestion et sa distribution au niveau des collectivités locales. Cette meilleure articulation entre dimensions locale et centrale permettrait de faire gagner en notoriété la solution satellitaire et d’optimiser son déploiement.

Des systèmes de bons d’achat ont déjà été déployés avec succès en Galice en Espagne, dans la région Piémont en Italie et en Eure-et-Loir en France. Ces systèmes ont permis de lever les principaux freins à l’adoption de cette technologie : à travers ces programmes, les foyers des zones blanches ont bénéficié de bons d’achat couvrant le coût de l’acquisition du matériel satellitaire et/ou de son installation. Les coupons peuvent être utilisés auprès de plusieurs Fournisseurs d’Accès Internet, afin que les conditions de concurrence sur ces marchés soient respectées. En complément, SABER souhaite que l’Union européenne souligne l’éligibilité des terminaux et des services satellite au Fonds européen du développement régional (FEDER), ainsi qu’au Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER), en mettant en particulier l’accent sur la confirmation formelle que les solutions qui évolueront vers une réception Internet de 30 Mbps à l’horizon 2020 sont d’ores et déjà éligibles à ce soutien financier public.

Le rôle du haut débit par satellite dans les politiques des collectivités locales et l’évolution des débits minimum requis variant avec les besoins des usagers européens ont également été étudiés lors cette conférence.

Soutenu par l’Union européenne et emmené par le CSI Piémont, le projet SABER qui s’est déroulé sur 2 ans est composé de 26 partenaires dont Eutelsat, SES Broadband Services et Airbus Defence and Space ainsi que des représentants de 21 autorités régionales et organisations publiques et privées soutenant le déploiement du haut débit dans les régions.

Le projet SABER a notamment publié une série de lignes directrices, d’informations pratiques et d’outils (en plusieurs langues) à l’attention des autorités locales et régionales pour les accompagner très concrètement dans la mise en œuvre de solutions d’accès à l’Internet par satellite pour contribuer à réduire la fracture numérique.

 

Pour plus d’informations, merci de vous adresser aux services de presse suivants :

CSI Piemonte : Cristina Ingaramo - Tel. +39 011 3169494 - comunicazione@csi.it

Manuela Sarchioni : Tel. +39 011 3169223

Eutelsat : Marie-Sophie Ecuer - Tel. +33 1 53 98 37 91 - mecuer@eutelsat.com

Airbus Defence & Space : Astrid Emerit - Tel: +33 1 77518093 - Astrid.EMERIT@astrium.eads.net

SES Broadband Services : Monika Lebkowska - Monika.Lebkowska@ses.com

Créé en 1977, Eutelsat Communications (NYSE Euronext Paris : ETL, code ISIN : FR0010221234) est l'un des premiers opérateurs mondiaux de satellites de télécommunications et bénéficie de l’une des plus longues expériences dans ce domaine. Avec une flotte de 37 satellites, le Groupe commercialise de la capacité auprès d’un portefeuille de clients constitué notamment de télédiffuseurs, d’associations de télédiffusion, d’opérateurs de bouquets de télévision, de fournisseurs de services vidéo, de données et d’accès Internet, d’entreprises et d’administrations. Les satellites d’Eutelsat offrent une couverture de l’Europe, du Moyen-Orient, de l’Afrique, de l’Asie-Pacifique et du continent américain, permettant d’établir des communications en n’importe quel point du territoire, utilisées pour des applications vidéo, des services de données et de haut débit ou des services gouvernementaux. Eutelsat, qui a son siège à Paris, s’appuie sur un réseau de bureaux commerciaux et de téléports situés dans le monde entier. Ses équipes, qui réunissent 1 000 collaborateurs originaires de 32 pays, disposent d’une expertise technologique de haut niveau dans leurs domaines d’activités et travaillent en étroite collaboration avec leurs clients pour offrir une qualité de service de premier ordre. www.eutelsat.fr

Pièces jointes

Document PDF