Skip to main content

Pour un New Deal rouge et vert

Communiqué de presse   •   sep 17, 2019 09:21 CEST

À l’occasion de la semaine de la mobilité et à quelques jours des actions jeunes pour le climat, la FGTB plaide pour la mise en place d’un New Deal progressiste et durable. La transition vers une économie neutre sur le plan climatique devra, pour être juste, s’accompagner de réformes sociales. Pour la FGTB, la transition économique ne pourra être juste qu’en adoptant une approche intégrée qui tienne compte du vivre-ensemble, des familles et des travailleurs.

C’est pour cette raison que la FGTB a décidé de soutenir les actions des jeunes en faveur du climat et qu’elle entend, à l’occasion de la semaine de la mobilité, porter ces revendications pour une mobilité douce et respectueuse de l’environnement. Pour Robert Vertenueil, Président de la FGTB : « Il en va de notre responsabilité. Climat et Syndicat sont deux faces d’une même pièce. ». Le Président de la FGTB insiste cependant pour que l’on mette en place des solutions équilibrées basées sur un principe simple, celui de la progressivité. « Pas d’expédition punitive contre les travailleurs, ou encore contre le portefeuille des citoyens et des familles qui éprouvent déjà des difficultés. Le principe doit être que ceux qui polluent plus paient le plus ! »

Le New Deal de la FGTB repose sur 4 propositions :

  1. Un pacte d’investissement socio-climatique tourné vers l’avenir : Il y a un besoin urgent d’un pacte d’investissement solide axé sur l’emploi, la formation et les nouvelles technologies. À cet égard, la FGTB rappelle l’importance d’une autorité publique forte, doté d’un gouvernement fédéral valable, comme principal acteur.
  2. Une autre mobilité : Des transports en communs accessibles et de qualité sont essentiels. Ceux-ci permettent une amélioration de la qualité de l’air, une accessibilité pour tous et un trafic plus fluide. La mobilité est gage d’accessibilité. Hors cette accessibilité s’est détériorée à cause des coupes drastiques réalisées dans nos transports en commun. En outre, des possibilités de transports alternatives, le télétravail ou encore l’élaboration de plans de mobilité d’entreprises sont autant de possibilités qui doivent être creusées. Ces solutions devront reposer sur un dialogue social fort. Enfin, nous avons au travers de la concertation sociale obtenu le remboursement à 70 % des trajets domicile-travail en transports publics et nous visons en tant que FGTB la gratuité totale via le tiers payant (80% employeur-20% Etat)
  3. Une fiscalité verte plus juste : les mesures fiscales qu’elles soient incitatives ou dissuasives doivent être justes et progressives. Le principe est simple : les plus gros pollueurs doivent être les plus gros payeurs! Pour la FGTB il faut qu’à court terme, on abaisse la TVA sur l’électricité à 6%. À moyen terme, nous plaidons pour la mise en place d’une « taxe carbone ».
  4. Pas de transition sans concertation : L’adoption de CCT-innovantes au niveau sectoriel est un exemple de tremplin vers une transition juste et durable. Pour la FGTB, il est impératif que la transition économique vers un modèle socialement plus juste, climatiquement plus vert, soit au cœur des discussions entre interlocuteurs sociaux.

En tout cas, il est clair qu’il n’existe qu’une alternative, c’est l’alternative sociale. La lutte pour la justice sociale et une politique climatique respectueuse de la planète vont de pair. Ensemble, jeunes et vieux, travailleurs et inactifs, toutes et tous, nous devons soutenir toutes les actions en faveur de la préservation de notre planète. 

La FGTB - Fédération Générale du Travail de Belgique - est une organisation syndicale fédérale. La FGTB compte plus d'1,5 millions de membres. La FGTB oeuvre au quotidien pour plus de justice sociale, une meilleure répartition des richesses et plus d’égalité dans le monde du travail.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Commentaire

By submitting the comment you agree that your personal data will be processed according to Mynewsdesk's Privacy Policy.