Passer au contenu
Markus Warncke (CFO) et Frank Göring (CEO) présentent les résultats de l'exercice 2018 de Villeroy & Boch AG.
Markus Warncke (CFO) et Frank Göring (CEO) présentent les résultats de l'exercice 2018 de Villeroy & Boch AG.

Communiqué de presse -

Exercice 2018 : Villeroy & Boch améliore son résultat de 7,6 %

Chiffre d’affaires consolidé en hausse de 2,0 %

Au cours de l’exercice 2018, le chiffre d’affaires du groupe Villeroy & Boch a progressé de 2,0 % pour ressortir à 853,1 millions d’euros. Pour la première fois, ce chiffre comprend les produits tirés des activités de concession de licences qui, lors de l’exercice précédent, étaient inscrits sur la ligne Autres produits d’exploitation. Hors licences et effets de change, la croissance du chiffre d'affaires affiche 2,8 %. Les effets de change défavorables enregistrés sont dus pour l’essentiel aux dépréciations de la couronne suédoise, ainsi que du rouble russe, du dollar américain et du renminbi chinois.

EBIT en hausse de 7,6 % par rapport à l’exercice précédent

Durant l’exercice 2018, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) du groupe a progressé de 7,6 %, pour s’établir à 53,6 millions d’euros. Cette hausse s’explique essentiellement par l’excellente progression du chiffre d’affaires et du résultat de la Division Salle de Bains et Wellness, ainsi que par une gestion efficace des coûts.

Résultat consolidé et taux de capitaux propres

Le résultat consolidé a enregistré une augmentation particulièrement importante de 13,8 % à 33,9 millions d’euros. Y ont contribué notamment l’évolution positive des activités opérationnelles et un taux d’imposition de 31,1 % inférieur à celui de l’année précédente. Notre taux de capitaux propres a également bénéficié de l’évolution positive de nos affaires. Il a augmenté de 2,4 points pour s’établir à 30,7 %.

Évolution au sein des Divisions

L’exercice 2018 a vu le chiffre d'affaires de la Division Salle de Bains et Wellness progresser de 4,7 % et passer ainsi à 584,3 millions d’euros. À cours constant, le chiffre d’affaires a augmenté de 6,2 %. 

Sur le marché historique européen, notre chiffre d’affaires a quant à lui progressé de 0,4 %, pour ressortir à 453,7 millions d’euros ; soit une hausse de 2,0 % après correction des variations de change. Le chiffre d’affaires élevé, notamment en Allemagne, a poursuivi sa progression (+1,3 %). Celle-ci est attribuable à la forte demande de cuvettes de WC DirectFlush sans rebord et de vasques TitanCeram aux parois extrêmement fines, ainsi qu’à une reprise de l’activité en salles d’exposition. Le Royaume-Uni a accusé un recul du chiffre d’affaires (-7,3 %), dû en partie aux fluctuations des cours de change, tandis que la région Europe du Sud s’est démarquée par une évolution positive de son chiffre d’affaires (+7,6 %).

Sur les marchés non européens, le chiffre d’affaires a augmenté de 22,8 %, pour s’établir à 130,1 millions d’euros. La région Asie-Pacifique a de nouveau enregistré une forte croissance de 33,4 % en générant un volume de ventes de 100,1 millions d’euros. C’est ainsi que, pour la première fois, la barre des 100 millions d’euros de chiffre d’affaires a été dépassée. La Chine, qui représente le marché en plus forte expansion, y a contribué de manière décisive avec une progression notable de son chiffre d’affaires de 31,5 %. L’évolution de ce marché se caractérise notamment par une forte demande de WC douches ViClean.

Pendant l’exercice 2018, la Division Arts de la Table a réalisé un volume de ventes de 266,2 millions d’euros, soit une diminution de 4,4 % par rapport à l’exercice précédent. Les effets liés aux fluctuations des cours de change ont été compensés par ceux découlant des activités de concession de licences. 

L’évolution du chiffre d’affaires a été influencée notamment par la mise en place du modèle de distribution sur différents marchés, la modification de notre politique de prix et de rabais engagée dès l’année précédente ainsi que par une optimisation du réseau de boutiques.

Tandis que notre chiffre d’affaires a régressé de 4,7 % en Europe, il a augmenté de 3,7 % (après correction des variations de change) sur le marché américain. Dans le même temps, la dépréciation du dollar US a provoqué un repli du chiffre d’affaires nominal de 0,4 %. 

Les efforts considérables déployés dans la distribution et le marketing dans le commerce électronique ont permis d’augmenter de 9,2 % le chiffre d’affaires généré par les activités en ligne et ce, sur l’ensemble des marchés. Les activités de commerce électronique représentent désormais environ 17 % du chiffre d’affaires total de la Division Arts de la Table.

Volume des commandes

Le volume des commandes enregistré au 31 décembre 2018 s’élevait à 59,8 millions d’euros. La Division Salle de Bains et Wellness y a contribué à hauteur de 48,7 millions d’euros et la Division Arts de la Table à raison de 11,1 millions d’euros. Cette évolution par rapport au volume de commandes de l’exercice précédent (107,0 millions d’euros) est essentiellement imputable au secteur d’activité Céramique sanitaire : les investissements engagés ont permis de réduire sensiblement les délais de livraison, ce qui s’est donc traduit par un moindre temps d’attente pour les clients. Le volume des commandes retrouve ainsi le niveau moyen qu’il connaissait de longue date.

Investissements

Les investissements en immobilisations corporelles et incorporelles se sont élevés, au cours de l’exercice écoulé, à 43,6 millions d’euros. La majeure partie des investissements, soit 86,5 % d’entre eux, a été consacrée à la Division Salle de Bains et Wellness. Dans ce cadre, la priorité s’est portée sur l’acquisition de nouvelles installations de production pour les usines de céramique sanitaire en Allemagne et à l’étranger. Dans la Division Arts de la Table, les investissements ont également porté en priorité sur de nouvelles installations de production et l’optimisation du réseau du commerce de détail.

Dividendes

Le Directoire et le Conseil de Surveillance proposeront à l’Assemblée générale du 29 mars 2019 d’affecter le bénéfice au bilan réalisé par Villeroy & Boch AG à la distribution d’un dividende augmenté de 3 cents par rapport à l’exercice précédent, soit de 0,60 euro par action préférentielle et de 0,55 euro par action ordinaire.

Estimation de la situation commerciale

« Je suis ravi qu’en 2018, nous ayons de nouveau réussi à augmenter notre chiffre d’affaires et notre résultat. Et même si nous ne tablons pour 2019 que sur une croissance modérée de l’économie mondiale, nous estimons que, fondamentalement, l’environnement du marché restera intact pour notre entreprise. C’est la raison pour laquelle nous prévoyons une augmentation de notre chiffre d’affaires consolidé située entre 3 et 5 % », a déclaré Frank Göring, président du Directoire de Villeroy & Boch AG. 

En ce qui concerne l‘EBIT opérationnel, une amélioration de 3 à 5 % en 2019 est également prognostiquée.

Thèmes

Tags


Villeroy & Boch est une des principales marques de prestige au monde pour les produits en céramique. Depuis sa fondation en 1748, l’entreprise familiale, dont le siège se trouve à Mettlach en Allemagne, est symbole d’innovation, de tradition et de style. La marque célèbre est présente dans 125 pays avec des produits issus des domaines de la salle de bain et du bien-être et des arts de la table.

Contacts presse

Katrin May

Katrin May

Press contact Head of PR +49 (0) 6864 / 81 27 14

Contenus similaires