Passer au contenu
Rapport intermédiaire au premier semestre 2019 : Villeroy & Boch ajuste ses prévisions de chiffre d’affaires et de résultat pour 2019

Communiqué de presse -

Rapport intermédiaire au premier semestre 2019 : Villeroy & Boch ajuste ses prévisions de chiffre d’affaires et de résultat pour 2019

  • Chiffre d’affaires consolidé (393,2 millions d’euros) et résultat opérationnel (15,5 millions d’euros) inférieurs à l’année précédente
  • Dans la Division Salle de Bains et Wellness, le premier semestre a été grevé par la poursuite du déstockage du côté des clients et le ralentissement des affaires en Chine. Renversement de tendance attendu au second semestre grâce à des mesures commerciales particulières
  • La Division Arts de la Table poursuit l’évolution positive de ses activités au premier trimestre
  • Ajustement des prévisions pour l’ensemble de l’exercice 2019 : légère baisse attendue du chiffre d’affaires consolidé de 825 à 850 millions d’euros et du résultat opérationnel de 48 à 52 millions d’euros


Évolution du chiffre d’affaires : recul de 6,3 % par rapport à l’exercice précédent

Au cours du premier semestre 2019, le Groupe Villeroy & Boch a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 393,2 millions d’euros (revenus tirés des concessions de licences inclus), ce qui équivaut ainsi à une baisse de 26,4 millions d’euros ou 6,3 %, par rapport à l’année précédente. Alors que la Division Arts de la Table a poursuivi son évolution positive au second trimestre 2019, l’évolution du chiffre d’affaires de la Division Salle de Bains et Wellness au premier semestre 2019 a notamment été dominée par le déstockage des clients de Villeroy & Boch et par des retards dans la mise en œuvre de projets de constructions essentiellement en Chine.

Le carnet de commandes au 30 juin 2019 a évolué de façon positive de 14,3 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2018 à 74,1 millions d’euros. La part de la Division Salle de Bains et Wellness ressort ici à 52,7 millions d’euros et celle de la Division Arts de la Table à 21,4 millions d’euros.

EBIT en baisse à 15,5 millions d’euros

Le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a connu un recul de 3,5 millions d’euros, pour s’établir à 15,5 millions d’euros au premier semestre 2019, principalement en raison de l’évolution du chiffre d’affaires.

Évolution au sein des Divisions

Au cours du premier semestre 2019, la Division Salle de Bains et Wellness a réalisé un chiffre d’affaires de 271,6 millions d’euros (contre 303,1 millions d’euros au cours de l’exercice précédent). Ainsi, le chiffre d’affaires a baissé de 8,5 %, soit de 21,5 millions d’euros dans la région EMEA (Europe, Proche-Orient, Afrique), et de 10,1 millions d’euros outre-Atlantique (APAC et Amérique). Dans la région EMEA, les clients de Villeroy & Boch ont réagi au rétablissement de la capacité de livraison en réduisant les stocks de sécurité, contribuant ainsi de manière significative au recul du chiffre d’affaires. Par ailleurs, le contexte économique mondiale et le conflit politique entre les États-Unis et la Chine ont suscité des incertitudes au niveau des investissements. Cela a également entraîné des retards dans la mise en œuvre de grands projets de logement. En conséquence, le chiffre d’affaires en Chine, par exemple, a chuté de 5,9 millions d’euros au premier semestre 2019, après deux années extraordinairement bonnes. Toutefois, l’augmentation de 8,2 % des commandes en cours depuis le début de l’année, la mise en œuvre de mesures particulières de promotion des ventes avec les partenaires commerciaux et la réalisation de chiffre d’affaires initialement escomptés au premier semestre 2019, notamment en Chine, permettent à l’entreprise d’être confiante d'améliorer de façon significative la situation du chiffre d'affaires et de réaliser au second semestre un chiffre d'affaires égal ou supérieur à celui de la même période de l'année précédente. Du côté des résultats, nous devrions pouvoir bénéficier au second semestre de l'augmentation attendue des ventes, de l'accélération des économies de coûts et d'une nouvelle amélioration des marges. On s'attend donc au second semestre 2019 à ce que le EBIT dépasse celui de la même période l'an dernier.

La Division Arts de la Table a réalisé un chiffre d’affaires de 120,1 millions d’euros au cours du premier semestre 2019, dépassant ainsi l’exercice précédent de 4,4 %. Les effets de change engendrés par le dollar américain ont eu des répercussions positives à cet égard. Avec une progression de 12,9 %, l’Allemagne, en tant que premier marché de distribution, a été le moteur de la croissance. Il y a été possible d’augmenter le chiffre d’affaires dans presque tous les canaux de distribution, en particulier dans le commerce électronique et par des activités de commerce de gros. Globalement, l’activité de commerce électronique dans la région EMEA a connu un développement extraordinaire avec une croissance de 20,4 %. Les baisses en Europe du Nord et en Russie ont été compensées, de sorte que la région EMEA a augmenté de 2,9 % au total. Outre-Atlantique, une augmentation significative de 11,7 % a pu être réalisée, principalement en raison de l’évolution très positive aux États-Unis (+17,4 %). Les moteurs de la croissance en ont été le commerce de gros et l’activité de gestion de projets. Pour le second semestre 2019, Villeroy & Boch AG s'attend à ce que l'évolution positive du chiffre d'affaires et des résultats se poursuive, notamment en raison des retombées positives notées jusqu'à présent aux innovations présentées au salon.

Volume d’investissements au cours du premier semestre 2019 : 10,0 millions d’euros

Au cours du premier semestre 2019, le Groupe a engagé des investissements en immobilisations corporelles et incorporelles d’un montant de 10,0 millions d’euros (contre 15,2 millions d’euros au cours de l’exercice précédent). La part de la Division Salle de Bains et Wellness ressort ici à 8,6 millions d’euros et celle de la Division Arts de la Table à 1,4 millions d’euros. Au sein de la Division Salle de Bains et Wellness, de nouvelles installations ont été acquises, en particulier pour les usines de céramique en Thaïlande, en Hongrie et en France. Dans la Division Arts de la Table, les investissements ont été consacrés pour l’essentiel à de nouvelles acquisitions et à des travaux de modernisation sur les sites de production à Merzig et à Torgau.

Perspectives pour l’ensemble de l’exercice 2019

Le Directoire de Villeroy & Boch table encore sur une croissance modérée de la conjoncture économique mondiale, qui devrait continuer à s’affaiblir. Une nouvelle intensification des conflits commerciaux entre les États-Unis et la Chine ainsi que le contentieux toujours non résolu du Brexit représentent un risque pour l’économie allemande et mondiale.

Dans ce contexte et compte tenu de l’évolution des affaires au cours des six premiers mois de l’exercice 2019, la croissance du chiffre d’affaires et du résultat initialement prévue de 3 à 5 % ne pourra pas être atteinte. Le Directoire de Villeroy & Boch AG table cependant sur un chiffre d’affaires consolidé en léger recul compris entre 825 et 850 millions d’euros et un résultat opérationnel (EBIT) qui devrait se situer entre 48 et 52 millions d’euros. La réalisation des objectifs ajustés du second semestre 2019 sera assurée par les mesures commerciales déjà engagées et par l’augmentation significative des commandes en cours depuis le début de l’année dans la Division Salle de Bains et Wellness ainsi que par une gestion rigoureuse des coûts.

En ce qui concerne la vente d’anciens locaux industriels au Luxembourg, Villeroy & Boch AG est depuis février de cette année en négociation exclusive avec un promoteur immobilier. Des accords ont maintenant été conclus sur la base de décisions préliminaires. Il est donc fort probable que les négociations contractuelles seront conclues au cours du second semestre 2019, ce qui devrait conduire à des résultats se chiffrant en plusieurs dizaines de millions.

Images à télécharger : https://cs.villeroy-boch.com/admin/share/93182f74

Thèmes

Tags


Villeroy & Boch est une des principales marques de prestige au monde pour les produits en céramique. Depuis sa fondation en 1748, l’entreprise familiale, dont le siège se trouve à Mettlach en Allemagne, est symbole d’innovation, de tradition et de style. La marque célèbre est présente dans 125 pays avec des produits issus des domaines de la salle de bain et du bien-être et des arts de la table.

Contacts presse

Katrin May

Katrin May

Press contact Head of PR +49 (0) 6864 / 81 27 14

Contenus similaires