Passer au contenu
Rapport intermédiaire au troisième trimestre 2020 :  Le chiffre d’affaires de Villeroy & Boch regagne du terrain avec un solide troisième trimestre

Communiqué de presse -

Rapport intermédiaire au troisième trimestre 2020 : Le chiffre d’affaires de Villeroy & Boch regagne du terrain avec un solide troisième trimestre

  • La forte croissance des recettes au 3e trimestre, à 548,7 millions d'euros, réduit de moitié le déficit par rapport à la même période de l'année dernière (-6,7 % après -13,4 % au 1er semestre)
  • Résultat d'exploitation (EBIT) après un bond des bénéfices au 3e trimestre de 10,3 millions d'euros, un retour à deux chiffres positifs (1er semestre : -10,0 millions d'euros)
  • Le résultat d'exploitation pour l'ensemble de l'année 2020 est porté à 30 à 35 millions d'euros (précédemment : compensation des pertes liées à la pandémie de Covid-19 du 1er semestre en deuxième semestre de l'année)


Évolution du chiffre d’affaires : 6,8 % par rapport au même trimestre de l’année précédente

Avec une évolution des affaires étonnamment bonne, le Groupe Villeroy & Boch AG a pu terminer le troisième trimestre 2020 avec un chiffre d’affaires de 208,0 millions d’euros (ventes de licences comprises), dépassant ainsi de 6,8 % celui du même trimestre de l’année précédente (194,7 millions d’euros). Cette hausse concerne aussi bien la Division Salle de Bains et Wellness (+6,5 %) que la Division Arts de la Table (+8,0 %). Le Groupe est ainsi déjà parvenu au terme des neuf mois à rattraper clairement le recul du chiffre d’affaires enregistré au deuxième trimestre du fait de la pandémie. Au terme des neuf premiers mois de l’année 2020, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires consolidé d’un montant de 548,7 millions d’euros (contre 587,9 millions d’euros l’année précédente) et réussit ainsi à diminuer de manière réjouissante le recul du chiffre d’affaires du premier semestre de -13,4 % à -6,7 %.

Par rapport au 31 décembre 2019, le volume des commandes constaté au 30 septembre 2020 a plus que doublé, passant de 44,8 millions d’euros à 100,5 millions d’euros. La part de la Division Salle de Bains et Wellness ressort ici à 80,7 millions d’euros (31/12/2019 : 35,3 millions d’euros) et celle de la Division Arts de la Table à 19,8 millions d’euros (31/12/2019 : 9,5 millions d’euros).

EBIT : 10,3 millions d’euros

Suite à un excellent troisième trimestre, le Groupe a terminé les neuf premiers mois de l’exercice 2020 avec un résultat opérationnel avant impôts sur les bénéfices et intérêts (EBIT) d’un montant de 10,3 millions d’euros et a ainsi déjà compensé entièrement la perte enregistrée au deuxième trimestre. Ce résultat repose d’une part sur une nette amélioration du chiffre d’affaires au troisième trimestre et d’autre part sur les économies réalisées grâce à une gestion stricte des coûts. Cependant, l’EBIT ressort à 12,0 millions d’euros en dessous du résultat de l’année précédente (22,3 millions d’euros) du fait de la chute de la demande causée par la crise du coronavirus associée aux fermetures d’usine et à la réduction de la production initiées au deuxième trimestre.

Évolution au sein des Divisions

Au troisième trimestre 2020, la Division Salle de Bains et Wellness a pu réaliser un chiffre d’affaires de 138,4 millions d’euros (contre 130,0 millions d’euros au cours de l’exercice précédent), parvenant ainsi à une hausse inattendue de 6,5 % du chiffre d’affaires. Cette hausse réjouissante concerne tous les départements, mais tout particulièrement le département Wellness (+16,7 %) et le département Céramique sanitaire (+4,6 %) qui affichent les plus fortes ventes. Sous l’influence de ce solide troisième trimestre, la Division Salle de Bains et Wellness a réalisé au cours des neuf premiers mois de l’exercice un chiffre d’affaires de 383,8 millions d’euros (contre 401,6 millions d’euros l’année précédente), qui ressort donc à seulement 4,4 % en dessous de celui de l’année précédente (en fin de premier semestre : -9,7 %). Le recul du chiffre d’affaires a donc pu être nettement rattrapé après le troisième trimestre.

L’évolution du troisième trimestre a également été globalement très réjouissante dans la Division Arts de la Table, avec un chiffre d’affaires trimestriel de 69,1 millions d’euros, dépassant de 8,0 % celui de l’année précédente (64,0 millions d’euros). Par conséquent, le recul du chiffre d’affaires causé par la crise du coronavirus au premier semestre (-21,7 %) a pu être ramené à -11,5 %. D’un point de vue global, la Division Arts de la Table a terminé les neuf premiers mois de l’exercice 2020 avec un chiffre d’affaires de 163,0 millions d’euros (année précédente : 184,1 millions d’euros). Les activités de commerce électronique sont tout aussi réjouissantes, passant d’une hausse de 26,0 % du chiffre d’affaires au premier semestre a +30,9 % au 30 septembre 2020. En revanche, les résultats restent en deçà de ceux de l’an dernier pour les magasins de vente au détail (-23,5 %) et les activités de projet avec la clientèle de l’hôtellerie et de la restauration (-47,6 %) du fait de la pandémie.

Volume d’investissements au cours des neuf premiers mois 2020 : 10,7 millions d’euros

Sur les neuf premiers mois de l’exercice 2020, le Groupe a investi 10,7 millions d’euros dans des immobilisations incorporelles (année précédente : 17,9 millions d’euros). La part de la Division Salle de Bains et Wellness ressort ici à 7,0 millions d’euros, et celle de la Division Arts de la Table à 3,7 millions d’euros. Dans la Division Salle de Bains et Wellness, les investissements ont notamment servi à acquérir de nouvelles installations destinées aux usines de céramique en Thaïlande et en Hongrie. Dans la Division Arts de la Table, les investissements ont essentiellement été consacrés à l’entretien et à la modernisation du centre de logistique de Merzig ainsi qu’à des achats destinés à la production à Merzig.

Perspectives pour l’ensemble de l’exercice 2020

Le Directoire de Villeroy & Boch AG estime qu’après la bonne évolution du troisième trimestre, la situation actuelle du Groupe, qui a été fortement marquée par les répercussions de la pandémie de coronavirus au deuxième trimestre 2020 en particulier, est globalement à nouveau satisfaisante. Outre l’incertitude mondiale causée par la pandémie, les conflits commerciaux globaux et le Brexit dur qui menace de se faire sans accord commercial pèsent sur les perspectives.

« Compte tenu de la reprise réjouissante de nos activités durant les mois d’été, nous pouvons nettement relever nos prévisions pour l’exercice 2020. Nous estimons que la tendance positive du chiffre d’affaires se poursuivra aussi au quatrième trimestre dont les résultats sont traditionnellement bons, pour autant que l’incidence croissante de la pandémie de coronavirus n’ait pas d’effets négatifs sur l’économie », a déclaré Frank Göring, Président du Directoire de Villeroy & Boch AG.

Le Directoire table désormais sur un résultat opérationnel (EBIT) de 30 à 35 millions d’euros. L’objectif communiqué jusqu’alors était de compenser au second semestre les pertes enregistrées au premier semestre suite à la pandémie de Covid-19 et de parvenir à un résultat opérationnel positif. Cet objectif a pu être atteint plus tôt que prévu grâce à une gestion stricte des coûts depuis le début de la pandémie de Covid-19 ainsi qu’à une nette amélioration de l’évolution du chiffre d’affaires au troisième trimestre.

Les nouvelles prévisions sont conditionnées par l’hypothèse que les états ne prendront pas d’autres mesures majeures pour contenir la pandémie et que l’économie n’aura donc pas à pâtir des répercussions négatives qui y sont associées.

Tags


Villeroy & Boch est une des principales marques de prestige au monde pour les produits en céramique. Depuis sa fondation en 1748, l’entreprise familiale, dont le siège se trouve à Mettlach en Allemagne, est symbole d’innovation, de tradition et de style. La marque célèbre est présente dans 125 pays avec des produits issus des domaines de la salle de bain et du bien-être et des arts de la table.

Contacts presse

Katrin May

Katrin May

Press contact Head of PR +49 (0) 6864 / 81 27 14

Contenus similaires