Passer au contenu
Clarisse Ramakers succède à Dominique Demonté à la tête d'Agoria Wallonie

Communiqué de presse -

Clarisse Ramakers succède à Dominique Demonté à la tête d'Agoria Wallonie

Pour la première fois dans son histoire, Agoria, la fédération de l’industrie technologique sera dirigée par une femme en Wallonie. En effet depuis début mai, Clarisse Ramakers a pris les rênes d’Agoria Wallonie.

Jusqu’à présent, directrice du service d’étude de l’UCM, mais également présidente du conseil d’administration de l’AWEX, Clarisse Ramakers a fait le choix de rejoindre le secteur des entreprises technologiques et les aider à faire face aux nombreux défis auxquels elles sont confrontées.

Elle remplace Dominique Demonté, qui assurera désormais la direction générale du département Context (cellules politiques & lobby, service d’études, digital & manufacturing, technology club,…) pour l’ensemble de la Fédération.

Clarisse Ramakers a 43 ans et est maman de 3 garçons. Elle est originaire de la région liégeoise où elle vit depuis 20 ans. Elle a fait un master en droit à l’ULG avant son post-master en gestion. Intéressée par la chose publique, elle a commencé sa carrière au cabinet du Ministre Charles Michel, en charge des pouvoirs locaux et de la fonction publique du Gouvernement wallon.

Elle a vécu différentes expériences dans l’administration avant de rejoindre l’UCM (Union des Classes Moyennes). Elle y fut d’abord conseillère pour les matières économiques avant de devenir la directrice du service d’études et de lobby durant ces 5 dernières années.

Sa priorité à la tête d’Agoria Wallonie sera surtout d’être à l’écoute des membres, actuels et futurs, de les représenter et de permettre, avec les décideurs politiques de créer un cadre politique optimal pour permettra la création et la croissance des entreprises technologiques en Wallonie. Plus concrètement :

  • Opérationnaliser toute l’étude Be the Change. L’étude a permis d’identifier l’opportunité de créer plusieurs milliers d’emplois grâce à la digitalisation. Agoria doit permettre aux entreprises de disposer des ressources en capital humain suffisantes pour pouvoir relever les défis de la digitalisation. Il faut donc créer l’offre de formation suffisante, adéquate et de qualité pour accompagner les jeunes (via la promotion des STEM) dans le choix de leur formation et les salariés dans la formation continue.
  • Faire de la Twin transition (Digital et Green) une opportunité de croissance pour les entreprises technologiques. Elles doivent être le moteur de cette transition : 5G, futurs accords de branche, partage d’énergie entre entreprises, passage des entreprises au 4.0… autant de sujets à mettre sur la table des élus wallons

Clarisse Ramakers, nouvelle directrice générale Agoria Wallonie : « Je vais d’abord prendre le temps de rencontrer nos membres et de les écouter sur leurs besoins ainsi que nos partenaires. La Wallonie a développé des plans sur des thématiques spécifiques. Je pense qu’on devra passer à la vitesse supérieure en travaillant sur un Plan économique et industriel wallon transversal. Si on veut réussir la Twin transition, la voix des entreprises technologiques doit être au cœur du débat. J’y veillerai. »

Related links

Thèmes

Tags


La fédération technologique Agoria ouvre la voie à toutes les entreprises de Belgique que la technologie inspire et qui veulent contribuer au progrès dans le monde grâce au développement ou à la mise en œuvre d’innovations. Ensemble, ces entreprises représentent plus de 310.000 travailleurs. L'organisation regroupe près de 2000 entreprises technologiques, dont 70% de PME. Agoria compte quelque 200 collaborateurs. Ceux-ci travaillent actuellement à domicile et se retrouveront à nouveau dès que possible dans les bâtiments BluePoint d’Agoria situés à Bruxelles, Anvers, Gand, Liège et Charleroi.

Les services et positions d’Agoria portent sur la digitalisation, l’industrie manufacturière de demain, la politique de gestion des talents et la formation, l’évolution des marchés, la réglementation, les infrastructures, le climat, l’environnement et l’énergie. Agoria souhaite mettre en relation tous ceux que la technologie et l'innovation inspirent, accroître le succès des entreprises et façonner un avenir durable.

Dans notre pays, le secteur technologique est celui qui enregistre la plus forte valeur ajoutée (39 milliards d’euros en 2019) et la croissance économique réelle la plus élevée (11,5% depuis 2015). En 2019, le chiffre d’affaires du secteur s’est élevé à 132 milliards d’euros et les investissements à plus de 4 milliards d’euros.

À travers « Be The Change », Agoria se concentre sur l'avenir du marché du travail, dans le cadre de « Factory of the Future », sur les atouts de notre industrie manufacturière et à travers « DigiCoach », sur la poursuite de la digitalisation des individus et organisations. Agoria dispose à la fois d'un centre d'études et d’un centre d’innovation et est active à tous les niveaux politiques.

Agoria est le sponsor principal de l’Agoria Solar Team, l’équipe d’étudiants belges qui briguera pour la seconde fois le titre de champion du monde de la conduite de voitures solaires au X en octobre 2021. La voiture solaire de l’équipe s'appelle « BluePoint X », en référence au business center d'Agoria et au massif montagneux X.

Bart Steukers est le CEO d’Agoria. Plus d’infos sur www.agoria.be.

Contacts presse

Eric Robert

Press contact Senior Expert People & Communications +32 496 56 66 56