Passer au contenu
Benjamin Minard
Benjamin Minard

Communiqué de presse -

Le programme DigiCoach d’Agoria fait passer l’accélération numérique à la vitesse supérieure

Lors d’une conférence de presse en ligne avec les ministres Hilde Crevits, Willy Borsus et Bernard Clerfayt, la fédération technologique Agoria a lancé aujourd’hui un nouveau programme pour aider les entreprises dans leur processus de digitalisation. Les ministres flamand, wallon et bruxellois sont la marraine et les parrains du projet qu’ils ont baptisé « DigiCoach ». C’est la première fois qu’ils unissent leurs forces pour faire passer l’accélération numérique à la vitesse supérieure.

Willy Borsus soutient cette initiative en tant que le vice-président wallon et ministre de l’ économie, de la recherche et de l'innovation et du numérique. Bernard Clerfayt en tant que ministre bruxellois du travail et de la numérisation. La vice-présidente flamande Hilde Crevits soutient le programme sur la base de ses compétences en matière d'économie, d'innovation et de travail.

Danny Goderis, Digital Manager d’Agoria : « Nous nous trouvons face à une occasion unique de pérenniser l’accélération numérique de ces derniers mois et de veiller à ce que personne ne soit laissé pour compte. Nous invitons les partenaires à toucher ensemble un maximum d’entreprises belges afin que la relance de notre économie soit tournée vers l’avenir. » Le programme a été mis en place sans subventions.

« Ces derniers mois nous ont permis de mesurer à quel point le numérique était important pour maintenir l’activité économique, collaborer et rester en contact avec les clients. Le trafic internet a augmenté d’environ cinquante pour cent. Si une telle crise était survenue il y a 30 ans, notre économie aurait été anéantie. Au cours des derniers mois, nous sommes tous passés à l’ère numérique à un rythme sans précédent », souligne Danny Goderis.

« De nombreuses entreprises et organisations tiennent désormais leurs réunions en ligne ou ont opté pour l’apprentissage à distance, mais la digitalisation ne s’arrête pas là. Elle permet aussi d’innover dans les relations avec les clients et de travailler de manière plus efficace. Le potentiel dans notre pays est immense et l’accélération de l’économie numérique constitue la pierre angulaire de tout plan de relance orienté vers l’avenir. C’est pourquoi, en tant que fédération technologique, nous avons créé ce programme de coaching en ligne ouvert à tous gratuitement. En outre, nos experts se déplacent également d’entreprise en entreprise pour les sensibiliser, en conservant bien sûr la distance nécessaire », explique Danny Goderis.

Le programme DigiCoach permet aux entreprises de s’y retrouver dans la jungle numérique actuelle et d’entrer en contact plus facilement avec les centaines d’excellents fournisseurs de solutions numériques que compte notre pays. Le programme porte également une attention particulière aux compétences que les collaborateurs doivent à tout prix posséder pour que la digitalisation ne connaisse pas de limites. Pour les milliers de PME, obtenir de l’aide dans ce labyrinthe complexe n’est pas un luxe à l’heure où tout semble s’accélérer.

Le programme DigiCoach comporte un certain nombre d’applications en ligne qui sont mises gratuitement à la disposition des PME et de toutes les entreprises du pays.

  • DigiScan fournit aux entreprises un cadre pour évaluer leurs progrès en matière de transformation numérique, dans lequel une attention particulière est portée à l’innovation, aux priorités d’affaires, à la digitalisation des processus d’entreprise et à la culture numérique dans une entreprise. Cet outil permet d’obtenir un feed-back à 360° du processus de développement numérique d’une entreprise.
  • DigiSkills offre aux travailleurs la possibilité d’obtenir un aperçu de leurs propres compétences numériques. Il leur permet de voir quelles formations et/ou reconversions sont nécessaires pour conserver les compétences nécessaires à l’exercice d’un emploi spécifique aujourd’hui et à l’horizon 2030. DigiSkills est un passeport avec lequel chaque travailleur peut évaluer ses compétences numériques.
  • DigiConnect aide les entreprises à trouver de manière structurée des fournisseurs de technologies numériques, d’infrastructures, d’applications axées sur les données et de toutes sortes de solutions numériques. C’est le moyen le plus rapide d’entrer en contact avec des fournisseurs de services pour des projets numériques.

Agoria appelle le monde politique ainsi que les organisations patronales et de travailleurs à accompagner et à dynamiser ensemble la transformation numérique des entreprises en participant au programme. La Société de développement provinciale (POM) de Flandre occidentale et Engine, un accélérateur numérique de Louvain-la-Neuve, l’ont déjà adopté. « Tous ensemble, nous stimulons considérablement l’innovation et la numérisation des entreprises. Cela renforcera leur compétitivité et donnera un souffle nouveau à notre économie et nos emplois », conclut Danny Goderis.

Related links

Thèmes

Tags


Agoria, la fédération de l’industrie technologique, compte près de 2000 membres et offre ses services à tous ceux qui sont inspirés par la technologie. Dans notre pays, le secteur technologique est celui qui enregistre la plus forte valeur ajoutée (30 milliards d’euros en 2019) et la croissance réelle la plus élevée (11,5 % depuis 2015). Plus de 310 000 personnes travaillent dans le secteur technologique. En 2019, le chiffre d’affaires du secteur s’est élevé à 129 milliards d’euros et les investissements à 4 milliards d’euros.

Les services et positions d’Agoria portent sur la politique de gestion des talents, le développement de marchés, la réglementation, la digitalisation, les écosystèmes intelligents, l’infrastructure, l’industrie manufacturière, le climat, l’environnement et l’énergie. Avec « Be the change », Agoria mise fortement sur les effets bénéfiques de la digitalisation sur le marché du travail. Agoria est le sponsor principal de l’Agoria Solar Team, une équipe de 20 étudiants belges qui briguera à nouveau le titre de champion du monde de la conduite de voitures solaires en Australie en 2021. Agoria emploie environ 200 collaborateurs à Bruxelles, Anvers, Gand, Liège et Charleroi. Marc Lambotte est le CEO de l’organisation. Plus d’infos sur www.agoria.be.

Contacts presse

Frederik Meulewaeter

Frederik Meulewaeter

Press contact External Relations Officer 0477 39 75 43

Contenus similaires