Skip to main content

Achats de Noël : le paiement sans contact et le paiement mobile changent les habitudes de consommation

Communiqué de presse   •   nov 29, 2016 17:11 CET

Paris, 29 novembre 2016 : Visa Inc. (NYSE : V) Pour les cadeaux et les courses de Noël, en ligne et en magasin, les consommateurs se détournent de plus en plus du paiement en espèces lui préférant la rapidité et la commodité des cartes, notamment sans contact, ainsi que des nouveaux moyens de paiement.

ADOPTION ACCÉLÉRÉE DU PAIEMENT SANS CONTACT

Avec 165 millions de cartes sans contact émises et 3,4 millions de terminaux NFC en Europe, l’utilisation du sans contact augmente, passant de 36 % en 2015 à 52 % en 2016, selon l’enquête Visa 2016 sur les paiements digitaux. Cette tendance n’est pas réservée aux jeunes ni aux technophiles : le sans contact séduit à tous les âges. La plus forte poussée concerne les 55-64 ans, pour lesquels l’utilisation du sans contact a augmenté de 64 % en un an.

LE SANS CONTACT OUVRE LA VOIE AUX NOUVEAUX USAGES DE PAIEMENT

L’adoption des cartes sans contact impacte sensiblement l’usage des autres moyens de paiement en Europe. Force est de constater que les amateurs du sans contact sont davantage ouverts à l’emploi d’un mobile ou autre support pour acheter en magasin (52 % parmi les utilisateurs de cartes sans contact contre 32 % pour les autres) ou pour régler un repas (50 % contre 30 %).

Au-delà des avantages du paiement sans contact, dont la simplicité et la rapidité, les consommateurs reconnaissent également ceux des nouveaux moyens de paiement. Près de la moitié (46 %) affirme que la possibilité de payer avec leur mobile ou un autre objet connecté facilite leurs achats. En 2016, 44 % des personnes interrogées par Visa avaient utilisé des applications de paiement mobile, contre 38 % l’année précédente.

Cette plus grande simplicité de paiement encourage également l’adoption du portefeuille numérique. Les consommateurs européens sont intéressés par l’utilisation d’un portefeuille numérique pour les achats en magasins (37 %), via des applications mobiles (51 %) et en ligne (56 %). Ils confirment que la commodité (61 %) et la possibilité de payer partout et à tout moment (59 %) constituent les principaux avantages.

LES CONSOMMATEURS INTÈGRENT MAGASINS ET DIGITAL dans leur parcours d’achat

L’enquête Visa 2016 sur les paiements digitaux révèle également que les consommateurs mixent canaux digitaux et magasins pour effectuer leurs achats, notamment pour les articles de grande valeur. Sept Européens sur dix sont des « showroomers » : ils se familiarisent avec un produit en magasin avant d’acheter sur Internet. À l’inverse, 66 % pratiquent le « webrooming » : ils cherchent le meilleur prix en ligne avant de se déplacer pour acheter dans le magasin de l’enseigne identifiée.

Malgré la hausse des achats de Noël en ligne, les consommateurs continuent à faire leurs courses dans les magasins. Ils sont 60 % à toujours apprécier de pouvoir échanger avec un vendeur et voir les produits.

Gérard Nébouy, Regional Managing Director, Visa France, note :

« Le sans contact, désormais familier pour les consommateurs européens, ouvre la voie aux nouvelles façons de payer, comme les paiements digitaux avec le portefeuille électronique par exemple. À l’approche des fêtes, les consommateurs pourront régler leurs achats de diverses façons. »

« Désormais équipés de nouveaux supports de paiement – montres, bracelets et autres accessoires connectés, portefeuilles numériques directement accessibles depuis leurs mobiles – les consommateurs peuvent payer en magasin ou en ligne rapidement, facilement et en toute sécurité. »

« La capacité des commerçants à offrir à leur clientèle l’accès à ces moyens de paiement sera également déterminante pour le succès des ventes de Noël. »

À propos de l’enquête « Paiements digitaux »

Un utilisateur de paiements mobiles est défini comme toute personne qui utilise son téléphone, sa tablette où son accessoire à porter pour gérer son argent ou effectuer un paiement en personne, en ligne ou directement dans une application.

Visa a commandité l’enquête « Paiements digitaux » auprès de Populus. Celle-ci a été effectuée entre août et septembre 2016 dans les 19 pays européens suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Irlande, Israël, Italie, Norvège, Pologne, Pays-Bas, Roumanie, Royaume-Uni, Slovénie, Suède, Suisse et Turquie. L’échantillon de l’enquête totalise 36 843 consommateurs, avec environ 2 000 personnes interrogées par pays.

Visa Inc. (NYSE : V), entreprise mondiale des technologies de paiement, apporte des solutions électroniques rapides, sécurisées et fiables aux consommateurs, entreprises, institutions financières et autorités publiques dans plus de 200 pays. Le réseau de traitement VisaNet est l’un des plus performants du monde, capable de traiter plus de 65 000 transactions par seconde, avec une protection efficace des consommateurs contre la fraude et l’assurance du paiement pour les commerçants. Visa n’est pas une banque, n’émet pas de cartes, ne fournit pas de crédit et ne fixe pas de taux ou de frais pour les consommateurs. Les innovations de Visa permettent toutefois à ses clients, les institutions financières, d’offrir davantage de choix aux consommateurs : paiement immédiat avec le débit, paiement anticipé avec le prépayé, et paiement différé avec les produits de crédit. Pour en savoir plus, consultez notre site internet (www.visaeurope.com), le blog Visa Vision (www.vision.visaeurope.com) et @VisaEuropeNews

Pièces jointes

Document PDF

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Commentaire